Quel avenir pour les organismes publics et semi-publics de financement des investissements?

La mutation des organismes publics et semi-publics de financement des investissements s'inscrit dans ce passage d'un univers dirigiste, dans lequel avaient évolué jusqu'alors ces organismes, à un environnement de plus en plus ouvert et caractérisé par l'afflux des capitaux, la libéralisation des marchés et des échanges internationaux.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°98

B&D - N° 98


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Sur le même sujet