Post-marché

Produits dérivés : « Il faut être volontariste en incitant à emprunter les plateformes organisées »

Parmi les sujets traités par le G20 se trouvent deux problématiques importantes pour l’industrie bancaire : les produits dérivés et les infrastructures de post-marché. Ces deux sujets ne sont pas couverts de la même manière par les directives européennes. Le point sur le degré d’avancement des travaux.

Edouard Vieillefond

L'auteur

  • Edouard Vieillefond
    • Secrétaire Général Adjoint - Direction de la Régulation et des Affaires Internationales
      Autorité des Marchés Financiers

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°730 bis
Quels sont les sujets les plus matures au regard du processus engagé au G20 ?L’un des sujets les plus avancés concerne la problématique du post-marché, et il faut s’en féliciter, car la deadline fixée par le G20 est 2012. L’idée consiste à centraliser le marché des produits dérivés, sur la partie trading comme sur la partie compensation. Pour y parvenir, deux phases sont nécessaires.• La standardisation des produits, qu’il faudra éventuellement imposer. En effet, en rendant les produits plus simples et plus standardisés, on obtient mécaniquement des références de prix et un marché plus ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Où en est la réforme du système financier ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet