Cet article appartient au dossier : Chambres de compensation: quel business model ?.

Classe d'actifs

Produits dérivés de gré à gré : le levier de la compensation

Certains produits dérivés traités de gré à gré font désormais l'objet d'une obligation de compensation centralisée. Si les membres compensateurs des CCP sont concernés à très court terme, les autres intervenants bénéficient de délais de mise en œuvre.

illustration

L'auteur

  • Cadario
    • Director, Head of SA Repo & Exchanges and Head of Infrastructures
      LCH Clearnet SA

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°333

Chambres de compensation : quel business model ?

La crise financière de 2008 a mis en lumière deux types de risques ​: la défaillance d'établissements systémiques et le dysfonctionnement de segments de marchés et/ou d'institutions. En effet, les mesures de protection des marchés n'ont pas permis une mitigation des risques ; la crise n'ayant pu être contenue à quelques intervenants financiers, elle a touché le grand public.La prise en charge politique au niveau international de cette crise et les sommets successifs du G20 (Washington, Londres, Pittsburgh) à partir de 2008-2009 ont apporté les fondements de la réglementation financière que ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Chambres de compensation: quel business model ?

Sur le même sujet