Produits dérivés : éviter les distorsions de concurrence

Les professionnels sont favorables à des mesures qui visent à mieux sécuriser les transactions sur les produits dérivés, et qui s’inscrivent dans un mouvement initié par les régulateurs et les professionnels depuis 2004. Mais les réglementations annoncées suscitent encore de nombreuses questions, quant aux divergences d’approche des textes américain et européen (par exemple, sur l’application territoriale des réglementations) et aux précisions attendues sur la mise en application opérationnelle de ces mesures.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°730 bis
Quels sont les travaux en cours et dans quelles instances concernant la réglementation des dérivés ?Tout d’abord, un projet de règlement européen baptisé European Markets Infrastructures Regulation (EMIR) vise à mettre en œuvre les préconisations du G20, c'est-à-dire imposer, d’ici à fin 2012, la compensation centrale de tous les dérivés standardisés dits éligibles et mettre en place des trade repositories ou registres centraux, qui donneront aux autorités une visibilité sur les volumes et les risques systémiques potentiels de ces marchés.Passer par un règlement, et non une directive, a ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Où en est la réforme du système financier ?

Sur le même sujet