Cet article appartient au dossier : Bâle III : les nouvelles règles passées au crible.

Procyclicité, « buffers » prudentiels et nouvelles règles de provisionnement

La crise a mis en lumière certains aspects procycliques des règles prudentielles et comptables. Bâle III propose d’aborder ce sujet en instituant des coussins de capitaux pilotés en fonction de la conjoncture. De son côté, l’IASB finalise sa réforme des normes comptables pour les instruments financiers, réforme qui, à certains égards, pourrait également apporter des éléments de réponse.

Future structure des fonds propres

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°287

Bâle III : les nouvelles règles passées au crible

Il est largement admis que le système économique et financier a un comportement procyclique. Lorsque l’économie est en phase d’expansion, la perception du risque par les agents économiques est fréquemment amoindrie. La confiance dans la réalisation des projets et des investissements entraîne une forte demande des emprunteurs. Il s’ensuit une augmentation de la distribution de crédit en même temps qu’une moindre exigence de solvabilité des emprunteurs. La politique d’octroi des prêts devient par suite plus laxiste. À l’inverse, lorsque l’économie entre en récession, les agents tendent à ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Bâle III : les nouvelles règles passées au crible

Sur le même sujet