Cet article appartient au dossier : G20 : Aiguillon politique.

Coopération internationale

Paradis fiscaux : un bilan modeste

Ambitieux, les objectifs du G20 de Londres d'avril 2009 sont loin d'avoir été atteints à ce jour. Néanmoins, crise oblige, la lutte contre les paradis fiscaux et la fraude fiscale sont descendues sur la place publique, poussant les politiques à agir.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°742

Numéro double : Rétrospective 2011- Prospective 2012

Quel regard portez-vous sur les avancées réalisées depuis le G20 de Londres, en avril 2009 ?En effet, des avancées ont été réalisées, mais nous sommes encore loin des objectifs fixés à cette occasion (voir Encadré 1). La réalisation la plus marquante se situe sur le terrain de la coopération internationale. Une dynamique s’est instaurée sous l’égide de l’OCDE et du Forum mondial sur la transparence. Les chiffres le traduisent : en 3 ans, plus de 700 conventions d’échange d’informations ont été signées. L’OCDE a pu analyser plus de 500 d’entre elles : 80 % correspondent aux standards de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

G20 : Aiguillon politique

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet