Asset Quality Review

Opération vérité pour le nouveau dispositif de supervision européenne

Le mécanisme de supervision unique (MSU) s’est donné un an pour s’installer comme un dispositif de supervision crédible et respecté tant par les banques que par les marchés. L’évaluation préalable des actifs bancaires européens (ou Asset Quality Review – AQR) et de nouveaux stress-tests doivent servir de parcours initiatique pour asseoir l’autorité de la BCE et de l’EBA, l’organisation de la supervision et les rôles des autorités supranationales et nationales.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°323

Reporting réglementaire : nouvelles exigences et mises en pratique

L’enjeu de l’évaluation préalable des actifs bancaires est double :d’une part, l’exercice doit permettre à la BCE d’évaluer la résilience des établissements significatifs [1] dont elle aura en charge la supervision. Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France, l’a souligné fin 2013 en précisant qu’« avant de s'installer dans un appartement, on fait un état des lieux » ;d’autre part, cette répétition générale vise à renforcer la confiance envers les banques européennes en les soumettant à un exercice crédible.Un exercice grandeur nature du nouveau superviseur européen…La marche est ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Reporting réglementaire : nouvelles exigences et mise en pratique

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet