Prospective

Nicolas Véron (économiste) : « L’achèvement de l’Union bancaire est à la fois possible et difficile »

L’économiste Nicolas Véron ne croit guère à la théorie des petits pas. Pour finaliser l’Union bancaire, il est nécessaire selon lui de régler dans une même négociation les difficultés qui subsistent : troisième pilier manquant, fragmentation du capital et de la liquidité, mais aussi problème des expositions souveraines domestiques concentrées.

Achèvement de l’Union bancaire : un chantier complexe

L'auteur

Revue de l'article

Pourquoi l’Union bancaire demeure-t-elle fragmentée et en quoi son inachèvement est-il gênant ?Il existe un consensus pour affirmer que, en raison du risque systémique, le système financier, et notamment le système bancaire, ne peut pas opérer sans une forme d’assurance ou de promesse d’intervention publique dans certains scénarios de crise. En effet, dans des scénarios de crise systémique, l’expérience a montré que l’idée que le secteur public n’interviendrait pas n’est pas réaliste. Et la question de ces garanties implicites ou explicites est au cœur du sujet de la fragmentation dans la ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

La finalisation de l’Union bancaire en perspective

Articles du(des) même(s) auteur(s)