Le nantissement de créance Supplétif ou alternative à la cession Dailly ?

Parce que ses conditions d'utilisation ont volontairement été limitées par le législateur, la cession Dailly n'est pas nécessairement la panacée, en particulier dans le contexte des financements internationaux. Construit sur le modèle de la cession Dailly, le nouveau nantissement de créance peut, à de nombreux égards, remplacer efficacement la cession de créance par bordereau, tout en offrant une plus grande souplesse d'utilisation. L'occasion est donc donnée de comparer ces deux sûretés cousines.

Revue de l'article


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet