Délinquance financière

Mobilisation générale contre la fraude identitaire

L’usurpation d’identité se développe avec l’économie numérique, ​dans de nombreux secteurs économiques dont les services financiers, au ​point de susciter une mobilisation large pour tenter de circonscrire le ​phénomène, tant au niveau européen que national. Sans oublier les ​initiatives privées…

Mobilisation générale contre la fraude financière

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°735

La dette souveraine : un refuge de moins en moins sûr

La fraude identitaire [1] devient un sujet de préoccupation économique : elle ne se limite pas au détournement des pièces d’état civil, comme les cartes d’identité, les passeports et permis de conduire, mais englobe l’ensemble des données personnelles identifiantes (DPI), à savoir les numéros de comptes bancaires, de contrats, de cartes, de téléphones, de plaques d’immatriculation, les adresses e-mail, les log in et autres mots de passe… Autant d’éléments qui permettent au phénomène de se banaliser, des petites arnaques (pirater des log in de jeux informatiques pour jouer aux frais de la ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet