Cet article appartient au dossier : Climat, Les stress-tests sont arrivés.

Cas d'entreprise

Mise en œuvre chez Société Générale du premier stress-test climatique organisé par l’ACPR

Société Générale s’est portée volontaire pour deux exercices : celui de l’ABE, qui consiste essentiellement à fournir un inventaire des encours de crédit européens avec une première application de la taxonomie européenne des activités durables, encours sur lesquels l’ABE appliquera sa propre méthode de stress ; et le stress-test piloté par l’ACPR pour les établissements français, qui fournit des scénarios mais laisse à chaque banque le soin de développer une approche de projection du risque de transition climatique.

Climat

L'auteur

  • Jérôme Brun
    • Responsable Entreprise Risk-Management
      Société Générale

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°850

CLIMAT : Les stress-tests sont arrivés

Les enjeux climatiques sont au cœur des préoccupations des parties prenantes des banques : collaborateurs, clients, ONG, mais aussi régulateurs et superviseurs [1]. Soucieuses de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique, les banques s’engagent pour accompagner la transition énergétique de leurs clients : financement des énergies renouvelables, mais aussi alignement des portefeuilles de crédit avec les objectifs de l’Accord de Paris. Société Générale vient notamment d’annoncer une accélération de la sortie du charbon, ainsi qu’un objectif de réduction de son exposition au ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Les stress-tests sont arrivés

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet