Juridique

Marché des NPL : freins et incitations

Les cessions de prêts non performants (Non Performing Loans – NPL) sur le marché secondaire se heurtent à certaines difficultés. Celles-ci sont essentiellement liées à la problématique de la fixation du prix de vente de ces actifs et à l’absence de données complètes, fiables et comparables sur les portefeuilles de NPL. La puissance publique européenne souhaite mettre en œuvre un plan d’action pour faciliter ces transactions.

Pour faciliter les cessions de prêts non performants la Commission européenne a élaboré un plan d'action

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°853

BILANS BANCAIRES : Les cessions de prêts non performants encouragées

Il n’existe pas de définition unique des prêts non performants. Selon la définition généralement retenue [1], un prêt bancaire est considéré comme non performant lorsque plus de 90 jours se sont écoulés sans que l’emprunteur ne se soit acquitté de ses obligations de paiement ou lorsque le prêteur estime que le prêt ne pourra probablement pas être recouvré sans réalisation de la garantie, indépendamment du fait de savoir si ce prêt présente ou non des impayés [2].À l’échelle européenne, le volume des NPL au bilan des établissements de crédit a diminué de moitié depuis 2015, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Les cessions de prêts non performants encouragées

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet