Management

Maîtrise du risque opérationnel et RSE : même combat

Le rapprochement des deux référentiels, utilisés respectivement dans la ​gestion des risques selon les normes Bâle II et en matière de responsabilité sociale des entreprises (RSE), donne ​notamment une meilleure compréhension des risques opérationnels, en les considérant lorsqu’ils se forment, ​et non plus seulement lorsqu’ils se matérialisent et impactent la banque.

Risques opérationnels - référentiels correspondants aux deux approches

L'auteur

  • Nicolas Vantreese
    • Responsable Développement Durable
      La Banque Postale
  • Jérôme Courcier 2
    • Membre
      Bureau de l'ORSE
    • Responsable RSE, Direction du Développement Durable
      Crédit Agricole SA

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°747

Entreprises en difficulté : pour une meilleure maîtrise des risques

Si l’on en croit Aristote, toutes les substances ou éléments naturels sont un mélange de matière et de forme, et l’argent ne fait pas exception à la règle, puisqu’il est un potentiel qui ne s’actualise, c’est-à-dire qui ne devient réel, qu’avec son association avec le travail et l’effort. Dans cette vision hylémorphique du monde, il est contre nature que l’argent se reproduise par parthénogenèse, ce qui est en soi une dénonciation de la financiarisation de l’économie. Mais ce couplage ontologique entre l’argent et le projet qu’il finance explique aussi pourquoi la maîtrise des risques est ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet