Cet article appartient au dossier : BCE, BCE : le verdissement qui vient.

Banque centrale

La lutte contre le changement climatique est un impératif qui nous engage

La Banque de France rappelle les différents aspects de la mobilisation des banques centrales dans la lutte contre le changement climatique. Elles cherchent à mieux intégrer les risques climatiques dans leurs missions de supervision et de stabilité financière, à être elles-mêmes des investisseurs responsables, mais aussi à adapter la conduite de la politique monétaire.

Lutte contre le changement cliùatique : un engagement de la Banque de France

L'auteur

  • Nathalie Aufauvre
    • Directrice Générale de la Stabilité financière et des Opérations
      Banque de France

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°858

BCE : Le verdissement qui vient

À l’image de la Banque de France, la communauté des banques centrales est de plus en plus mobilisée dans le combat contre le dérèglement climatique : ce n’est pas un effet de mode mais une nécessité. La prise en compte du changement climatique par l’Eurosystème n’est pas un abus de mission, ni une simple conviction militante, comme le rappelle régulièrement le Gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau. C’est un impératif que nous devons poursuivre au nom même de notre mandat.Risques climatiquesEn premier lieu, parce que les risques climatiques constituent une source ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

BCE : le verdissement qui vient

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet