Cet article appartient au dossier : Liquidité : les grandes manœuvres.

Ratio français

La liquidité, un risque très surveillé en France

La réglementation française impose depuis longtemps à ses banques un ratio de liquidité à 30 jours. Suite à la crise, celui-ci a été réformé en 2010. Bilan à un an.

L'auteur

  • Dominique Laboureix
    • Directeur de la gestion financière et du contrôle de gestion
      Banque de France

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°737

Liquidité : les grandes manoeuvres

Pourquoi avoir réformé le ratio de liquidité français l’an dernier ?Historiquement, la liquidité est le premier risque que l’on a voulu superviser en France. La première réglementation remonte ainsi à 1941 ! Le ratio réformé l’an dernier l’avait déjà été maintes fois. Sa dernière version datait de 1988 et une refonte était nécessaire, pour le rendre plus adapté au traitement du risque de liquidité par les banques et aux évolutions des marchés. Nous avons travaillé avec la profession entre 2008 et 2009 sur ce nouveau cadre, pour une entrée en vigueur des mesures en juin 2010.Quels sont les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Liquidité : les grandes manœuvres

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet