Le point de vue de l’agrégateur

Linxo veut faciliter l’ouverture des banques

La DSP 2 s’apprête à donner un statut officiel à des acteurs nouveaux sur le marché : les agrégateurs de comptes. Ils fournissent à leurs clients une vue de l’ensemble des comptes de paiement et d’épargne qu’ils possèdent. Service à valeur ajoutée limitée, l’agrégation est néanmoins un point d’entrée stratégique pour la relation client de demain. Les explications de l’un des acteurs français, Linxo.

illustration

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°805

Open bank : le jeu des services financiers modulaires

Outre votre offre d’agrégation de comptes distribuée sous la marque Linxo, vous avez développé une offre BtoB à destination de banques. Comment fonctionne-t-elle ?Nous avons effectivement décidé de mettre en œuvre la mission que nous nous sommes fixée – aider les particuliers et les professionnels à gérer leur argent pour mieux réaliser leurs projets – à travers deux canaux : en direct avec la marque Linxo et via une offre BtoBtoC [1]. Cette dernière a débuté en 2012 par un partenariat avec Fortuneo [2] à qui nous offrons l’ensemble de nos services (application mobile, serveurs, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Open Bank : l’heure est aux services financiers modulaires

Sur le même sujet