Crypto-actifs

Libra de Facebook : monnaie ou colossal outil marketing ?

La Libra annoncée par Facebook n’est pas une cryptomonnaie comme les autres. Sa valeur sera adossée à un panier d’actifs qui la rendra quasiment stable. Le projet et son devenir potentiel interrogent sur les risques de désintermédiation bancaire.

Libra

L'auteur

  • Olivier Klein
    • Directeur général
      Bred
    • Professeur d'économie et de finances
      HEC

Revue de l'article

L’annonce de la création d’une cryptomonnaie gérée par un conglomérat de grandes entreprises emmenées par Facebook – la Libra – relance les débats sur ces monnaies numériquement natives qui agitent nombre d’acteurs publics et privés. Économistes, régulateurs, responsables publics et acteurs de la finance s’interrogent sur les risques et les potentialités de la Libra qui, à bien y regarder, n’est pas une cryptomonnaie comme les autres.Les « cryptos », ces monnaies qui n’en sont pasLes quelque 2 000 cryptomonnaies sont-elles de vraies monnaies ? Elles procèdent, au fond, de l’utopie d’un ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet