Les plans de continuité d'activité à l'épreuve de la grippe aviaire

Les entreprises ont à peine achevé une première phase de leur plan de continuité d'activité (PCA) que, déjà, elles doivent se soumettre à un exercice d'envergure : orienter leur PCA vers plus d'évolutivité,de réactivité, et développer sa sensibilité aux risques nouveaux ou actuels, comme la crue de la Seine, les secousses telluriques, les attentats et? la grippe aviaire.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°237

Face au risque H5N1


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet