Prévention et gestion des défaillances bancaires

Les nouveaux pouvoirs de l'ACPR

La mise en place d’un régime de prévention et de résolution bancaire constitue une innovation importante de la loi bancaire de juillet 2013 à différents égards : l’ACP se voit adjoindre de nouvelles missions de résolution qui la transforme en ACPR, et elle disposera aussi de nouveaux outils, tels que les plans de rétablissement et de résolution, le recours au fonds de garantie des dépôts et de résolution, ou encore la mise en œuvre du bail-in.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°765

La loi bancaire : la France précède l'Europe

Alors que la séparation des activités utiles au financement de l’économie des activités spéculatives est sous le feu des projecteurs, la mise en place d’un régime de prévention et de résolution bancaire, qui fait l’objet d’un titre spécifique de la Loi de séparation et de régulation des activités bancaires (la « Loi de séparation »), constitue une innovation tout aussi importante de cette loi.L’introduction de ce nouveau régime s’inscrit dans le cadre des nombreuses initiatives qui, tirant les enseignements de la crise financière des cinq dernières, et notamment du risque que peuvent faire ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Séparation et résolution : la France précède l’Europe

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet