Provisionnement dynamique du risque de crédit

Les marges de manœuvre pour piloter les provisions

Au-delà de leur rôle historique de couverture du risque, les provisions ​sont aujourd’hui devenues un véritable outil de pilotage stratégique pour les banques. Bien que les évolutions des réglementations prudentielle et comptable imposent de nouvelles contraintes aux établissements dans leur politique de provisionnement, un pilotage au plus juste reste encore possible.

Calendrier IFRS 9

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°742

Numéro double : Rétrospective 2011- Prospective 2012

Avant la crise financière, l’IASB et le Comité de Bâle imposaient deux approches opposées : le provisionnement en juste valeur et le provisionnement ex ante. La crise ayant entraîné une augmentation considérable du coût net du risque et du stock de provisions totales, les autorités comptables et prudentielles ainsi que le régulateur ont accentué leurs exigences en matière de provisionnement, notamment en sensibilisant les banques sur leur prise de risque et en exigeant davantage de prudence de leur part.La difficulté des établissements est aujourd’hui d’atteindre un niveau optimal de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet