Les conséquences inattendues de la réglementation bancaire (1/3)

Les banques perdent-elles leur capacité à mesurer les risques ?

Face à une pression réglementaire qui favorise l’emploi de modèles de mesures de risque trop simplistes et qui conduit à pervertir les modèles internes historiques, les banques ne risquent-elles pas de perdre leur capacité à évaluer correctement les risques ?

risk

L'auteur

  • Caen
    • Conseiller institutionnel
    • Membre du conseil d'administration de l'AFGAP et du comité exécutif de PRMIA France
    • Responsable du groupe Finance
      MIT Club de France

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°782

Entreprises sociales : vers un nouveau marché pour les banques

Techniquement, les nouvelles réformes sont un chef-d’œuvre pour corseter l’industrie bancaire ; malheureusement, elles ne tiennent pas compte d’un élément essentiel qui est la capacité des banques à améliorer leur service à l'économie et qui constitue, à mon sens, le seul gage de survie à terme de l’industrie bancaire.Or, comme nous allons le voir, deux forces minent la capacité des banques à remplir leur rôle économique :elles sont en train de perdre leur capacité à mesurer les risques correctement ;elles doivent porter une part anormalement élevée du capital disponible dans ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet