Des identités numériques aux KYC utilities

Le KYC partagé, bientôt une réalité ?

Un KYC pleinement dématérialisé et mutualisé est une promesse séduisante pour les clients multi-bancarisés, mais qui reste encore à concrétiser. Son déploiement est notamment conditionné au déploiement d’identités numériques pour les personnes physiques et morales ainsi qu’à une standardisation des attributs de KYC, sujets pour lesquels des évolutions sont aujourd’hui perceptibles.

KYC

L'auteur

  • Stéphane Mouy
    • Consultant, Membre du groupe d’experts européens eID/KYC

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°388

Les relations banque-entreprise

La promesse du KYC partagé est de permettre à un client déjà bancarisé et souhaitant rentrer en relation avec un autre fournisseur de services, financiers ou autres, de demander à sa banque le transfert de tout ou partie de ses données de KYC (Know your customer), ceci en substitution des informations qu’il serait amené à communiquer directement auprès du nouveau fournisseur de services en l’absence de transfert. Si cette situation n’est pas encore une réalité opérationnelle en France, la mise en place de schémas d’identité numériques nous apparaît comme une étape préliminaire importante ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Relations banque-entreprise : trade finance, finance verte et responsable

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet