Conformité et juridique

Interview : « Une collaboration avec un seul objectif : protéger l’entreprise »

S’ils sont distincts, les départements « Conformité » et « Juridique » sont pourtant appelés à travailler de façon concertée.
Comment s’organise cette collaboration ?
Quelles missions recouvre la conformité ?
Quels sont les profils des collaborateurs ?
À l’occasion de l’introduction de sa nouvelle chronique « Réglementation et conformité », Banque et Droit vous présente le métier de deux « hommes » de la conformité, Didier Lairie, responsable de la conformité des services d’investissements de la BRED (5 000 collaborateurs, dont une vingtaine pour la filiale « Promepar gestion »), et Pé Touré, responsable de la conformité et du contrôle interne de la société de gestion Comgest SA (80 collaborateurs à Paris, sur les 120 que compte le groupe).

L'auteur

  • Lairie
    • Responsable de la conformité
      BRED
  • Touré
    • Responsable de la conformité et du contrôle interne
      Comgest SA

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°159

Le bitcoin, une monnaie ?

Quel parcours professionnel vous a conduit à votre poste actuel de responsable de la conformité ?Didier Lairie. Dans mon métier d’origine, l’informatique spécialisé réseau, j’ai débuté ma carrière dans l’industrie, chez PSA pendant deux ans, avant de rejoindre rapidement le secteur bancaire. Ce fut tout d’abord une filiale du Crédit Agricole, puis la banque Worms, BNP Paribas et la BRED, début 1991, où j’ai été pendant cinq ans responsable du service Valeurs mobilières à la direction de l’informatique. Puis j’ai quitté ce domaine pour prendre en charge pendant deux ans la responsabilité de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit