Cadre réglementaire

Intelligence artificielle : vers une réglementation ?

Dans le secteur financier, les applications fondées sur l’IA sont encore peu développées. Cependant, toutes les conditions sont réunies pour une évolution rapide et généralisée des techniques d’intelligence artificielle : disponibilité et diversité des données, performance des équipements informatiques et développement des offres. Le cadre réglementaire actuel est-il adapté à cette évolution ?

Quel cadre réglementaire pour l'IA ?

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°839

Numéro double 839-840 : Prospective 2020 - Rétrospective 2019

Les définitions de l’intelligence artificielle (IA) sont nombreuses. Selon la formulation retenue par le Document de réflexion sur l’IA de l’ACPR [1], c'est une technologie qui a pour objectif d’imiter les différentes fonctions cognitives (perception, raisonnement, apprentissage, etc.) ou de reproduire des compétences humaines. Le concept d’IA est souvent restreint à des programmes qui disposent d’une capacité d’apprentissage autonome.Pour la banque et l’assurance, les projets d’lA présentent des degrés d’avancement disparates [2]. Ils portent notamment sur l’octroi de crédit, la ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet