Revenus des banques

L’incidence des taux bas sur la rentabilité bancaire

Bénéfiques à court terme, les taux bas, lorsqu’ils perdurent dans le temps, ont des effets délétères sur la rentabilité des banques. Or, pour surmonter la crise liée au Covid-19, il ne fait guère de doute que les banques centrales vont maintenir les taux à un niveau très bas, ce qui éloigne d’autant la perspective d’une remontée des taux à long terme. Pour s’adapter à ce contexte, différentes stratégies s’offrent aux banques.

 Incidence des taux bas sur la rentabilité des banques

L'auteur

Revue de l'article

Au cours d’un cycle conjoncturel classique, la baisse de ses taux directeurs par la banque centrale a vocation à apporter un soutien temporaire à l’activité. Elle exerce des effets favorables sur les revenus bancaires et l’offre de crédit, en allégeant le coût des ressources bancaires. En revanche, la persistance de taux d’intérêt bas, aussi bien à court terme qu’à long terme, qui caractérise la zone euro depuis environ 2016 (voir Graphique 1), par le repricing progressif des actifs bancaires qu’elle induit, pèse sur les marges et les revenus d’intérêts bancaires. Toutefois, l’incidence de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Le non-conventionnel devient-il la nouvelle normalité ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet