Economie et société

L’implication citoyenne au sein des organisations de finance responsable

La finance responsable se déploie aujourd’hui en France sous diverses formes qui impliquent les citoyens à des degrés divers. Le crowdfunding semble en être une des versions les plus abouties, bien que, même dans ce cas, l’implication citoyenne pourrait être encore plus affirmée*.

Tableau

L'auteur

  • Thibault Cuenoud
    • Professeur Associé
      La Rochelle Business School (Excelia Group) IRSI et CRIEF (EA 2249 - Université de Poitiers)
  • Catherine Karyotis
    • Professeur de finance, responsable du Mastère Spécialisé Analyse Financière Internationale
      NEOMA Business School

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°843

Europe : L'impact du Brexit sur les places financières

Finance éthique, finance responsable, finance verte, finance solidaire, ou encore finance durable, autant de termes et notions qui ont lieu d’être pour qualifier la finance utile à l’économie et à la société. Il y a encore peu la finance responsable était cantonnée à la finance éthique et solidaire. Parmi les véhicules de cette finance dite responsable, on évoque, comme l’indique Michel Roux [1], les fonds éthiques excluant certains secteurs tels que l’armement ou l’alcool, les fonds de développement durable assis sur des critères environnementaux, les fonds de partage soutenant les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet