Gestion des risques

IFRS 9 simplifiera-t-elle vraiment la comptabilité de couverture ?

Le projet de norme IFRS 9 devrait simplifier les modalités d’évaluation des couvertures tout en améliorant la transparence financière en matière de gestion des risques. Il permettrait d’élargir les critères d’enregistrement des couvertures et de réduire la volatilité artificielle générée par ces dernières dans le compte de résultat. Pour autant, certains points majeurs de la future norme restent à préciser.

Gestion des risques.

L'auteur

    • Associé
      PricewaterhouseCoopers Audit
    • Commissaire aux Comptes
  • Palard
    • Maître de Conférences en Finance, Responsable pédagogique du Master Management Financier
      Université Montesquieu Bordeaux IV
    • Membre
      SFAF

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°742

Numéro double : Rétrospective 2011- Prospective 2012

Au regard des trois grands volets du projet de réforme IFRS 9, dont les différentes modalités d’application devraient entrer en vigueur au 1 janvier 2013 [1], force est de constater que le volet III sur la comptabilité de couverture (hedge accounting) est celui qui suscite le plus d’attentes et d’interrogations au sein de la communauté financière. Ce projet entend simplifier les modalités d’évaluation des couvertures tout en améliorant la transparence financière en matière de gestion des risques. Quelles sont les principales évolutions à anticiper ? Cette nouvelle norme clarifie-t-elle le ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet