Comptabilité

IFRS 9 : la pierre d’achoppement

La convergence entre les normes comptables américaines (les US GAAP, élaborées par le FASB) et les IFRS ressemble à un chantier à la dérive. Les difficultés rencontrées sur l'IFRS 9 pourraient servir de prétexte pour entériner un divorce entre le FASB et l'IASB.

Pierre

L'auteur

  • Philippe Foulquier
    • Professeur, Directeur du centre de recherche analyse financière et comptabilité
      EDHEC Business School
  • Liliana Arias
    • Ingénieur de recherche
      EDHEC Business School

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°754

Financement des entreprises : la nouvelle place des banques

Sujet très politique depuis la crise financière et sous haute surveillance du G20, la comptabilisation et l'évaluation des actifs financiers [1] fait l'objet d'un effort de convergence entre l'IASB [2] et le FASB [3]. Face à la faiblesse des résultats, certains observateurs n'hésitent plus à affirmer que l'IFRS 9 [4] pourrait être un prétexte suffisant pour entériner un divorce entre le FASB et l'IASB. La convergence ne serait plus une priorité. Comment en est-on arrivé là ?Depuis 2008, en collaboration avec le FASB, l'IASB révise la norme IAS 39 (« instruments financiers : ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet