Création monétaire

La folie des banques centrales ?

Le rôle des banques centrales a été déterminant dans la création monétaire ex nihilo, qu’il s’agisse l’accumulation des réserves de change en dollars, ou de son accentuation au plan interne par des politiques monétaires accommodantes suite aux crises, et encore très récemment en raison de la crise économique et sanitaire issue de la pandémie Covid-19. La sortie de cette hétérodoxie monétaire est plus indispensable que jamais ; reste à savoir comment y parvenir…

Le rôle des banques centrales a été déterminant dans la création monétaire ex nihilo

L'auteur

Revue de l'article

Le passage en revue de la création monétaire globale ex nihilo, c’est-à-dire déconnectée de la création de richesse, dans chacune des trois grandes contreparties de la création monétaire que sont respectivement la contrepartie dite « extérieure » (Réserves de change) et les deux grandes subdivisions du Crédit intérieur brut, c’est-à-dire d’une part les créances sur les Trésors publics et d’autre part les créances sur l’économie, a bien montré le rôle déterminant des banques centrales, à titre individuel ou collectif, directement ou indirectement, dans la génération et l’accumulation de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet