Cet article appartient au dossier : Les dérivés, Enfin sous contrôle?.

Risques

« L’excès d’offre de collatéral est en train de diminuer »

Indispensable à la sécurisation du marché des dérivés, le collatéral pourrait, en cas de stress sur les marchés, faire localement l’objet d’une pénurie.

L'auteur

  • Vigna
    • Chef économiste
      Autorité des marchés financiers (AMF)

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°777

Les dérivés : enfin sous contrôle ?

La compensation des dérivés est gourmande en collatéral ; existe-t-il un risque de pénurie de collatéral ​?Plusieurs études (publiées notamment par la BRI, le FMI et l'ESMA) indiquent que, pour l'heure, l'offre de collatéral au niveau mondial est bien supérieure à la demande, car il y a encore de grandes quantités d'actifs de qualité disponibles. Mais cet excès d'offre est en train de diminuer, sous l'influence de facteurs réglementaires notamment. Toutefois, nous estimons qu'en situation de stress sur les marchés, de crainte d'instabilité financière, une pénurie de collatéral pourrait se ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Enfin sous contrôle?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet