Économie

Évaluation des bilans bancaires : comment seront traités les besoins en capital?

Réclamé par Mario Draghi, le filet de sécurité européen permettant d'aider les banques identifiées comme fragiles par le Comprehensive Assessment ne sera finalement pas opérationnel lors de la publication des résultats. Cette absence de back-stop pourrait-elle inciter la BCE à une certaine indulgence ?

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°324

Évaluation complète des banques : un bilan de santé éprouvant

Cela fait désormais 6 mois que la BCE a débuté son Évaluation complète du bilan des 128 plus grandes banques de la zone euro. Alors que l'examen de la qualité des actifs (AQR – Asset Quality Review) vient tout juste d'entrer dans sa seconde phase et que la BCE a dévoilé, en février dernier, les premiers détails du test de résistance (stress-test), une question se fait de plus en plus récurrente parmi les acteurs du marché : comment seront traités les besoins en fonds propres que révélera la BCE en octobre prochain ?Jusqu'à présent, Francfort s'est toujours voulu rassurant : les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Évaluation complète des banques : un bilan de santé éprouvant

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet