Cet article appartient au dossier : Ethique et marchés financiers.

Risque systémique

L’éthique, pierre angulaire de la stabilité des marchés financiers

La financiarisation du monde rend cruciale une formation des prix de qualité sur les marchés. Or la vague de libéralisation du secteur et l’expansion technologique ont détourné les transactions des marchés organisés et confié cette fixation des prix à des traders tiraillés entre différentes formes de loyauté. Il est temps que la réflexion éthique retrouve sa place dans le système.

Pierres

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°802bis

Ethique & marchés financiers

Dans le contexte post-crise, du point de vue analytique, le rapport entre les marchés financiers et l’éthique est double. Il y a une dimension liée à la qualité des signaux que le marché émet à destination des autres composantes de l’univers financier et il y a le fonctionnement interne du marché, c’est-à-dire les acteurs directement concernés par les transactions. Si la première dimension relève avant tout de l’éthique politique, la seconde concerne aussi des institutions actives et des personnes directement en charge des opérations.Fixation des prix et stabilité du systèmeDepuis la fin ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Ethique et marchés financiers

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet