Services de paiement et intermédiation commerciale 

Qu’est l’encaissement de fonds pour le compte de tiers devenu ?

À l’heure de la DSP 2, et des nouveaux contours de l’exclusion de l’agent commercial, il nous a paru intéressant d’observer le devenir de la notion d’encaissement de fonds pour le compte de tiers.

L'auteur

  • Pierre Storrer
    • Avocat au Barreau de Paris
      Kramer Levin Naftalis & Frankel LLP

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°181

Reprendre d’une main ce que l’on abandonne de l’autre…

1. Inventaire. L’encaissement de fonds pour le compte de tiers vaut-il fourniture de services de paiement ? Telle est la question que nous posions à l’entrée de l’hiver 2014, en y répondant, assez franchement, par la négative, dès lors qu’une telle notion nous paraissait étrangère à la lettre, comme à l’esprit, du droit des services de paiement [1]Macaraja. Dans le contexte particulier de l’arrêt [2]bitcoins en prestataire de services de paiement (PSP), alors qu’en fait comme en droit, écrivait-il, elle eût pu demeurer utilisateur desdits services [3]marketplaces) où ils n’y seraient pas ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)