Cet article appartient au dossier : Prospective 2018 : Banque, Finance, Assurance.

Financement de l'économie

Épargne et placements, vers une nouvelle époque ?

Réorienter l’épargne vers l’investissement dans les entreprises qui prennent des risques : tel était l’objectif de mesures fiscales votées dans la loi de finances 2018. Les choix d’actifs des ménages français, réputés tournés vers la sécurité et la disponibilité, pourraient commencer à évoluer doucement… sous l’effet conjugué de la fiscalité et de la transformation du paysage économique, avec la fin de la baisse des taux et le léger redressement de l’inflation et des performances boursières.

Epargne

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°815

Numéro double 815-816 : Prospective 2018 - Rétrospective 2017

Alors que le financement en fonds propres des entreprises est d’autant plus nécessaire que la compétitivité et l’investissement doivent prendre le relais d’un modèle de croissance fondé sur la consommation, l’aversion au risque des Français constituerait une contrainte forte pour la politique économique. Bons épargnants mais piètres investisseurs, voire dominés par un « instinct » d’accumulation de liquidités si l’on en croit les observations particulièrement subtiles d’un gestionnaire de fonds international, leur comportement financier est à nouveau sous le feu des critiques. Le bilan des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Prospective 2018 : Banque, Finance, Assurance

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet