Transition digitale

Enfin une stratégie européenne de finance numérique centrée sur l’identité !

Dans sa « stratégie pour une finance européenne digitale » publiée fin septembre, la Commission européenne annonce, au-delà d’une identité numérique européenne, une harmonisation globale des règles de KYC pour remédier à la fragmentation du marché digital unique, ouvrant ainsi une étape majeure pour la transition digitale du secteur bancaire en Europe.

transition digitale

L'auteur

  • Stéphane Mouy
    • Consultant
    • Membre de la Taskforce Identity-proofing de l’ETSI

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°849

Coût du risque : Une augmentation sous l’emprise d’IFRS 9

La Commission européenne a présenté fin septembre sa « Stratégie de finance numérique pour l’UE » [1], articulée autour de quatre priorités, dont la première, « Supprimer la fragmentation du marché digital unique », mérite quelques développements au vu de son importance pour le secteur bancaire.Celle-ci fait écho à l’annonce que la Commission présentera d’ici à la mi-2021 : « une identité numérique européenne sécurisée facilitant l’accès à des services publics, privés et transfrontières, [basée sur] une technologie permettant de contrôler quelles données nous partageons et l'usage qui ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet