Émirats Arabes Unis

L’encadrement réglementaire des activités des agences de notation de crédit

Sur le territoire émirati, l’exercice de l’activité des agences de notation de crédit n’a été encadré pour la première fois qu’en 2018.Les agences de notation de crédit sont désormais soumises à des strictes obligations garantissant le bon déroulement du processus de notation, d’où l’intérêt de définir l’encadrement réglementaire de leur activité.

L'auteur

  • AHMAD FARAH
    • Professeur associé de droit commercial
      Faculté de droit- University of Sharjah (Émirats Arabes Unis)
  • RASHA HATTAB
    • Professeur de droit commercial
      Faculté de droit University of Sharjah (Émirats Arabes Unis)

Revue de l'article

Depuis le début de la crise du coronavirus qui a causé l’effondrement de l’économie mondiale, les agences de notation de crédit (ANC) sont de nouveau montrées du doigt. Le coronavirus a poussé les ANC à réviser à la baisse leurs notes à un rythme excessif, plus encore que lors de l’éclatement de la bulle des subprimes en 2007 et de la crise de la dette souveraine européenne en 2010[1]. Les ANC sont, une fois de plus, accusées d’aggraver la crise et appelées par l’Autorité européenne des marchés financiers (AEMF) à ne pas provoquer un effet amplificateur en abaissant très rapidement les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit