Leverage ratio et buffers de capital contracycliques

L’efficacité de Bâle III déjà contestée

Parmi les différentes propositions du comité de Bâle, les questions des buffers de capital et du ratio de liquidité sont sans nul doute celles qui suscitent la plus grande perplexité au sein de la communauté financière.

Le quartier de la Défense

L'auteur

Revue de l'article

Les propositions du Comité de Bâle pour renforcer la stabilité du système bancaire [1] [1] consistent à accroître les buffers de capital et de liquidité dans une approche de la réglementation essentiellement macroprudentielle. En particulier, les propositions visant à instaurer un leverage ratio et à atténuer la procyclicité des exigences réglementaires en capital sont déterminées par une vision du système financier dans laquelle le risque systémique est le principal risque et les pertes extrêmes, le problème prédominant. Leur objectif est d’éviter que des banques,confrontées à des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet