Cet article appartient au dossier : Migration SEPA : c'est parti !.

Passage à SEPA

La désillusion derrière les grands objectifs d'unification et de gains ?

Pour les banques, SEPA voit le modèle économique du métier des paiements remis en cause compte tenu de l'élargissement de l'espace de concurrence et de la volonté européenne de supprimer l'interchange. Les entreprises confrontées à la mise en œuvre opérationnelle de SEPA, commencent à évaluer l'ampleur des investissements concernés. Quels seront les bénéfices issus de SEPA ?

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°732

SEPA : enfin des dates pour forcer la mise en service ?

Un an après la transposition de la directive sur les services de paiements (DSP) et après le démarrage du prélèvement SEPA (SDD), nous constatons le développement d'une grande désillusion vis-à-vis de SEPA. Un sondage très récent (voir l'encadré) mené par le Financial Services Club et parrainé par Logica sur toute la zone euro révèle ainsi que :54 % des interrogés disent que SEPA n'est pas un succès, contre seulement 24 % qui pensent le contraire. Même les acteurs du monde bancaire ne sont que 57 % à considérer que SEPA fonctionne bien ;seulement 55 % des personnes interrogées pensent bien ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Migration SEPA : c'est parti !

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet