Nouveaux environnements

Data Science et régulation financière : une Ferrari contre un vélo ?

Le Labex Réfi, composé de l’Université Paris 1, de l’ENA et de l’ESCP, a créé un nouvel axe de recherche sur le rapport entre data science et régulation. Comme le montrent ces premiers axes d'analyse, l'objectif des travaux de recherche du Labex est de permettre de profiter des avantages offerts par ces nouveaux environnements, tout en essayant d’en comprendre et d’en limiter les risques.

L'auteur

  • Bertrand Hassani
    • Global Head of Research and Innovation
      Banco Santander
    • Membre du Labex Réfi

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°808

Temps réel : quand le paiement devient instantané

Comme l’écrivit François Rabelais dans Pantagruel, « Science sans conscience n'est que ruine de l'âme »... Cette citation résume les questions entourant l'exploitation du Big Data et de sa rapide transition vers l'Intelligence artificielle (A.I.) au sein des institutions financières. L’environnement Big Data nous entraîne vers l’utilisation de nouveaux flux de données, vers l’automatisation des systèmes et naturellement vers la création de systèmes intelligents, et cette évolution se traduit (ou devrait se traduire) par l’arrivée sur le marché de nouveaux produits et de nouveaux services, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet