Cet article appartient au dossier : RGPD : quelques mois pour se mettre en conformité !.

Gouvernance des données

Le Data Protection Officer : une chance à saisir pour le secteur bancaire

Dans moins d’un an, avec l’entrée en vigueur du RGPD, la protection des données personnelles sera nécessairement un élément essentiel de l’activité des établissements bancaires et financiers, au même titre que la maîtrise des risques prudentiels ou des impératifs de sécurité financière. Ainsi, la nomination d’un Data Protection Officer deviendra obligatoire dans bon nombre d’établissements financiers.

L'auteur

Revue de l'article

Si le numérique a changé nos sociétés, nos habitudes et nos économies de manière durable, les développements technologiques, et en particulier la multiplication des données personnelles, continuent à être sujet à débat. Le contexte actuel suscite craintes et questionnements chez nos concitoyens quant au respect de leurs données. Le règlement européen, la loi pour une République numérique et la négociation d’accords de transferts transfrontaliers de données tentent d’apporter des réponses à ces enjeux sociétaux majeurs.L’architecture générale du règlement européen repose sur deux grands ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

RGPD : quelques mois pour se mettre en conformité !

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet