Cet article appartient au dossier : Cybercriminalité, un risque systémique pour les banques.

Supervision

La cybercriminalité, risque systémique pour le secteur financier

Les cyberattaques font peser des risques potentiels sur les banques et la stabilité financière, à l’heure des interdépendances accrues entre acteurs du système financier. L’ACPR travaille sur le volet préventif de la lutte contre cette criminalité.

computer security

L'auteur

  • E. Fernandez-Bollo
    • Secrétaire général
      ACPR
    • Secrétaire général adjoint
      Autorité de contrôle prudentiel
    • Chef du Service des études juridiques
      Commission Bancaire

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°793

Cybercriminalité : un risque systémique pour les banques

Le concept de cybercriminalité désigne dans l’usage courant toute forme d’infraction réalisée au moyen de réseaux informatiques ou de systèmes d’information dans le but de porter atteinte aux données ou aux systèmes d’une institution. La menace que fait peser la cybercriminalité sur le secteur bancaire suscite une attention élevée de la part des superviseurs, car elle soulève de nouveaux défis. Le risque d’un vol massif de données tout comme celui d’une attaque qui paralyserait le fonctionnement d’une institution doivent être pris en compte par les autorités prudentielles comme l’ACPR, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Cybercriminalité, un risque systémique pour les banques

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet