Cet article appartient au dossier : Financement, FinTechs : les investisseurs ont-ils raison ?.

Prospective

La croissance externe, prochaine étape pour les néo-banques en quête de pérennité

Introduction en Bourse, cession partielle ou alliance avec une banque traditionnelle : ces différentes stratégies sont envisagées par les néo-banques souhaitant renforcer leur soutenabilité.

La croissance externe, prochaine étape pour les néo-banques en quête de pérennité

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°381

Fintechs: les investisseurs ont-ils raison ?

Le secteur bancaire peut être qualifié d’« hypercompétitif » : pour assurer leur pérennité, les nouveaux acteurs se doivent d’être agiles stratégiquement pour pouvoir réagir aux évolutions futures. La question de leur soutenabilité passe donc forcément par la croissance, croissance jusqu’alors obtenue organiquement et par le biais de financements externes. Ces deux sources de croissance restent limitées ; la croissance externe semble être la prochaine étape pour les néo-banques en quête de soutenabilité. Examinons quelles solutions peuvent être adoptées et ce qu’elles apporteraient aux ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

FinTechs : les investisseurs ont-ils raison ?

Sur le même sujet