Cadre juridique

La commercialisation des fonds d’investissement étrangers aux Émirats Arabes Unis

En 2017, 475 fonds d’investissement européens sont inscrits et commercialisés aux Émirats Arabes Unis, d’où l’importance de définir le régime juridique qui régit leur commercialisation.

L'auteur

  • RASHA HATTAB
    • Professeur Associé de droit commercial
      Faculté de Droit – University of Sharjah (Émirats Arabes Unis)

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°184

La pratique du droit bancaire et financier et de la conformité

Le gouvernement des Émirats Arabes Unis (EAU) déploie de gros efforts pour promouvoir l’établissement et la commercialisation des fonds d’investissement étrangers (ci-après, FIE) sur son territoire. Ces efforts s’inscrivent en droite ligne avec la volonté exprimée du gouvernement d’être le portail de cette importante industrie dans la région. Les dernières statistiques officielles de l’Autorité des instruments financiers et marchandises (SCA[1]) montrent en effet une croissance continue dans l’activité des FIE dans le pays[2]. Le nombre des FIE s’est successivement élevé les six dernières ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit