Cet article appartient au dossier : Dette Covid : faut-il la rembourser ?.

Cantonnement

Comment gérer l’augmentation de la dette liée à la Covid ?

Le ratio d’endettement sur PIB devrait atteindre 120 % fin 2020, conséquence directe de cette crise. Cantonner un volume identifié de dette liée à la crise sanitaire en étalant son amortissement sur une longue période grâce à une recette dédiée est de nature à rassurer les investisseurs sur la maîtrise de la trajectoire d’endettement à long terme et donc à prolonger la fenêtre d’opportunité pour la politique budgétaire.

Comment gérer l’augmentation

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°398

Dette Covid : Faut-il la rembourser ?

La dette publique française devrait augmenter de 24 points de PIB entre 2019 et 2021. Après une hausse continue dans les années 1990, le poids de la dette publique par rapport au PIB a dépassé les 60 % du PIB en 2002, puis a bondi avec la crise de 2008-2009, avant de se stabiliser juste au-dessous de 100 % du PIB avant la Covid-19 (98,1 % à fin 2019). En 2020, le ratio d’endettement public devrait afficher une augmentation sans précédent, de près de 20 points de PIB, pour atteindre environ 120 % du PIB fin 2020 [1]. Cette hausse est la conséquence directe de la crise sanitaire, avec deux ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Dette Covid : faut-il la rembourser ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet