Cet article appartient au dossier : Europe, L’impact du Brexit sur les places financières.

Place financière britannique

La City face au Brexit

Pour William Russell, Lord Mayor de la City of London, celle-ci doit conserver des relations étroites avec l’Union européenne. Il soutient l’ambition du Trésor britannique d’évoluer vers un processus fiable et durable d’attribution d’équivalence.

La City de Londres

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°843

Europe : L'impact du Brexit sur les places financières

Après de nombreux rebondissements, la fin du mois de janvier 2020 a clos le premier chapitre du départ du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE).Bien qu’elle soit parvenue à relever le défi d’un climat économique difficile, la City réclame en vain depuis trop longtemps de la clarté quant à l’avenir.Mais il y a toujours beaucoup de travail. La sortie du Royaume-Uni marque simplement le début de l’étape suivante du processus et non pas la fin. Les négociations visant à établir la relation commerciale future seront complexes et délicates. De plus, pour le bien de l’industrie et des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

L’impact du Brexit sur les places financières

Sur le même sujet