Cet article appartient au dossier : Les banques centrales en dehors des sentiers battus.

Mission macroprudentielle

« La banque centrale doit être en charge de la stabilité monétaire mais aussi financière »

Comment les banques centrales à travers le monde ont-elles pu échouer à anticiper la crise des subprime ? L'insuffisance de leurs outils analytiques et la prépondérance de l'objectif monétaire  dans leur action sont pointées du doigt. Mais rééquilibrer les missions des banques centrales sans menacer l'indépendance de l'institution est un exercice délicat.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°740

Les banques centrales en dehors des sentiers battus

Quelle part de responsabilité ont les banques centrales dans le déclenchement de la crise de 2007-2008 ?Les banques centrales ont une mission de fond, la stabilité financière, et en liaison avec cette mission, un objectif de stabilité monétaire : lutter contre l'inflation. Dans les années qui ont précédé la crise, la Fed a mené une politique qui l’a conduite à sous-estimer la dégradation de la stabilité financière américaine. Elle n’a pas vu, en effet, la croissance du crédit, abrité par le shadow banking via la titrisation. Cette titrisation faisait peser des risques sur le système ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Les banques centrales en dehors des sentiers battus

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet