Finance durable

La banque de l’après-crise : vers un nouveau paradigme ?

Les crises financières sont fréquentes. Leur coût est de plus en plus élevé. Faut-il y voir des défaillances de la réglementation, de la gouvernance, du manque de transparence… et des mécanismes du marché ? Ces interrogations ont sans doute encouragé le développement des stéréotypes sur la banque. Peut-on rêver d’un nouveau paradigme plus pertinent proposant un modèle de banque plus résilient ?

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°286

Clientèle patrimoniale : entre industrialisation et traitement sur mesure

Peut-on favoriser une réconciliation entre la théorie et la pratique bancaire ? Peut-on imaginer d’un nouveau paradigme proposant un modèle de la firme bancaire plus résilient ? L’essai mérite d’être tenté si l’on veut rétablir la confiance tant nécessaire à l’élaboration du nouveau paradigme bancaire dans lequel doit s’épanouir la banque de l’après-crise.L’ambition de cet article est de mieux appréhender la complexité de la firme bancaire. C’est une des façons d’établir un nouveau contrat de confiance entre le public et la banque et de rappeler son utilité sociale et son rôle structurant. ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet