Arrangeur, agent : devoirs et responsabilités : Aspects de droit français et anglais (I)

Trait d'union entre le client et les banques pressenties, l'arrangeur d'un financement bancaire cumule les mandats, d'exécution délicate, d'interlocuteur de l'un puis des autres. L'inconfort des missions, tenant principalement à l'importance des fonds levés, impose alors une juste perception des devoirs de conduite.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°94

B&D - N° 94


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet