Algorithmes en milieu bancaire et financier : entre responsabilité et conformité

Les algorithmes participent activement à la révolution numérique dans le secteur bancaire et financier. Parce qu’ils produisent des effets de droit, les traitements algorithmiques interrogent les notions de responsabilité et s’insèrent dans un cadre réglementaire complexe et morcelé, ce qui invite les acteurs à se tourner vers de nouveaux systèmes de régulation.

L'auteur

Revue de l'article

Source d’une nouvelle rentabilité, les algorithmessont inévitablement devenus des actifs valorisés, en ce compris par les établissements bancaires et financiers qui y ont trouvé de nombreuses applications à leurs métiers : trading, conseil aux épargnants via des robo-advisors, solutions accessoires au paiement, etc. En accordant, dans une certaine mesure, une protection à l’auteur de l’algorithme contre son utilisation illégitime, le droit permet de conforter cette valorisation [1].Si « science sans conscience n’est que ruine de l’âme » [2], cette valorisation et la reconnaissance de cette ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)