Directive

AIFM : « De nouvelles règles pour encadrer les acteurs des fonds spéculatifs »

Suite à la préoccupation exprimée par le G20 de réglementer les fonds à risques, la directive AIFM a été votée le 13 novembre par le Parlement européen. Le texte couvre non seulement les hedge funds, mais aussi les autres fonds qui n’étaient pas encore réglementés. Il implique des changements importants non seulement pour les sociétés de gestion, mais aussi pour d’autres métiers comme les dépositaires et les évaluateurs.

L'auteur

  • Karima Lachgar, CMS Bureau Francis Lefebvre
    • Déléguée Générale
      AFTI
    • Responsable du contrôle dépositaire d’OPCVM
      Société Générale Securities Services

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°730 bis
Pourquoi le G20 s’est-il emparé du sujet des fonds à risque alors que ceux-ci n’étaient pas, au moins directement, impliqués dans la crise financière ?Ils ne sont pas au centre de la crise financière, mais certaines affaires comme Lehmann Brothers ou Madoff ont eu des impacts pour les porteurs de fonds, que ces derniers soient UCITS ou AIF. On a alors pu constater que tous les pays n’avaient pas le même positionnement, notamment sur le rôle et la responsabilité du dépositaire, que la transparence vis-à-vis des porteurs et des autorités de surveillance, notamment lors des sorties ou des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Où en est la réforme du système financier ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet